Le blog des Harpes Camac

Blog > Non classifié(e) > « La Fonda de Lola » : la musique des Asturies par Héctor Braga

« La Fonda de Lola » : la musique des Asturies par Héctor Braga

C’est une période prospère pour les disques de harpe, et nous vous proposons toujours plus de nouveautés dans la boutique en ligne Camac ! Entre le chien de Ben partant en promenade et la Harpe MIDI explorant les sons microcosmiques du corps humain, notre sélection est éclectique et toujours à jour. C’est pour nous un grand plaisir que de suivre cette actualité et toujours source d’un grand intérêt, et nous espérons que c’est également le cas pour vous.

Parmi ces nouveaux albums figure « La Fonda de Lola » de Héctor Braga. Il est composé de treize chansons qui marquent chacune un moment important de sa carrière. Ce CD réunit plus de cinquante musiciens, notamment l’orchestre de chambre A Siero et le Picos de Europa Pipe Band. Héctor est un musicien traditionnel asturien et, comme souvent en musique traditionnelle, la musique asturienne n’est pas exclusivement asturienne. « La musique des Asturies présente des similitudes avec les musiques bretonne, irlandaise et écossaise », nous explique Héctor. « Elle est liée aux pays celtiques, les Asturies et la Galice ayant des origines celtiques. On y trouve un grand nombre de danses, une forte utilisation des bourdons (et des cornemuses) et des instruments remontant au Moyen-Âge. Je suis aussi ethnomusicologue et je m’intéresse tout particulièrement à la question celtique de la musique asturienne.

Dans cet album, je mélange la musique et les chansons traditionnelles des Asturies avec d’autres références culturelles de cette région de l’Espagne, par exemple quelques échos de la musique sud-américaine ou du flamenco. Le single « La fonda de Lola » est un morceau que j’ai composé il y a quelques années. Il raconte l’histoire d’un immigré qui ne fait pas fortune, mais choisit plutôt de vivre entouré de femmes et de plaisirs, avant de retourner dans son village natal.

Je souhaite activer le contenu vidéo et j’accepte que des données soient chargées à partir de Google (voir les règles de confidentialité).

Je suis chanteur, et, en plus de la harpe, je joue de la vielle à roue, du violon, de la cornemuse et du rebec. Je suis un harpiste autodidacte. Mon ami asturien, le harpiste Fernando Largo, m’avait suggéré d’apprendre la harpe pour m’accompagner lorsque je chante. Ma première harpe était une Korrigan, que j’ai par la suite échangée contre une Aziliz. Récemment, après avoir fini l’enregistrement de mon nouvel album, j’ai fait l’acquisition d’une DHC Blue Light. C’est l’instrument parfait pour partir en tournée à travers le monde ! »

 Vous pouvez découvrir « Fonda de Lola » sur Spotify… avant d’en faire l’achat dans notre boutique en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.