Le blog des Harpes Camac

Blog > Non classifié(e) > HarpFest 2015, Singapour

HarpFest 2015, Singapour

Rave Harps Center

Le Rave Harps Center, Singapour

“Voici mon nouveau centre dédié à la harpe”, nous a dit Katryna Tan, à Jakez et moi sur Skype. “Waouh, Katryna, il a l’air fantastique”, lui avons-nous répondu. “Combien de temps ça t’a pris ?” “C’est un projet qui m’a bien occupée, parce que nous avions prévu de finir les travaux de construction en trois mois”, nous explique-t-elle. “Ah oui, je vois” dit Jakez, “et combien de temps cela vous a-t-il pris au final ?” “Et bien… trois mois !”, nous dit Katryna, apparemment un peu déconcertée. En France, un projet de construction terminé en trois mois n’a rien de réaliste, c’est pourquoi nous étions plutôt surpris.

HarpColumn-SepOct15-coverNous avons l’habitude d’être surpris par ce qui se passe à Singapour. Quand nous nous disons qu’il est tout simplement impossible de faire mieux, Katryna Tan et sa merveilleuse équipe parviennent à nous prouver le contraire !

Katryna est d’ailleurs en couverture du magazine Harp Colum de septembre/octobre 2015. On y trouve une grande interview au sujet de son travail et du chemin qu’elle a parcouru entre l’époque où il n’y avait pas de harpistes à Singapour et aujourd’hui, avec ces deux centres florissants à Singapour et en Malaisie. Nous vous recommandons aussi chaudement son livre intitulé Unleash the Musician in You et son festival HarpFest. La quatrième édition du HarpFest nous avait permis d’assister à un opéra entier pour harpe, et en 2015, nous avons pu en découvrir la suite.

HarpFest Singapore 2015Pour ceux d’entre vous qui n’avez pas pu assister à la représentation de “Pluck and the Magic Banyan Tree”, Leonard Lim en a écrit une critique que vous pouvez découvrir ici : Pluck and the Magic Banyan Tree (en anglais).

La cinquième édition du HarpFest accueillait aussi pour la première fois un concours : le Asian Harp Chamber Competition, dont voici les résultats :

“Junior Category”

Premier Prix : Chloe Liow et Renee Yadav (Singapour, duo de harpes)

Deuxième Prix : Chloe Lam et Celestine Sheum (Singapour, duo de harpes)

Troisième Prix : Jane Wong, Rose Shek, Mui Wing Sum, Elishia Yeung (Hong Kong, quatuor de harpes) et Kaitlyn Tan et Isabel Ho (Singapour, duo de harpes), ex aequo

“Youth Category”

Premier Prix : Charmaine Teo, harpe ; Hsieh Yu Ling, violon ; Wang Tzu Wen, violoncelle (Singapour)

Deuxième Prix : Nicolette Chin, harpe ; Clarissa Lim, violon (Singapour)

Troisième Prix : Bianca Beng, harpe ; Tsumugu Misugi, violon (Singapour)

Toutes nos félicitations aux lauréats !

Lors de mon long vol vers le HarpFest en 2012, j’avais eu la chance de voir dans l’avion un film sur un hôtelier qui, bien qu’économiste de formation, avait choisi ce métier parce qu’il voulait construire quelque chose de tangible. Que ce soit à Singapour ou à Tettnang, qu’ils soient enseignants ou concertistes, qu’ils travaillent pour des prestations scéniques ou qu’ils gèrent des événements, je suis perpétuellement inspirée par les artistes qui construisent leurs carrières par eux-mêmes. Ils créent leur propre travail, et ils emmènent d’autres personnes dans leur dynamique. Leurs élèves, qu’ils deviennent harpistes professionnels ou non, parleront de leurs études musicales comme quelque chose qui leur a réellement apporté dans leur vie et enrichi leur expérience. Leur public appréciera également ces moments particuliers et significatifs qui ne faisaient pas partie de leur vie auparavant.

[rev_slider harpfestsingapore]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *