Le blog des Harpes Camac

Blog > À la une > Les Harpes Camac : une nouvelle décennie s’ouvre après une année 2019 foisonnante

Les Harpes Camac : une nouvelle décennie s’ouvre après une année 2019 foisonnante

Bonne Année 2020

En ce début janvier, nous sommes heureux de vous annoncer que nous préparons déjà de nombreux évènements pour 2020 – et la nouvelle décennie ! -, laissant derrière nous une année 2019 particulièrement riche.

FranceEn 2019, Camac a eu le plaisir de prendre part à des dizaines d’évènements, d’y organiser des expositions de harpes et des sessions de réglage, et de sponsoriser de nombreuses manifestations artistiques, cela, en France, bien sûr, mais aussi à l’étranger. Notre vision du rayonnement de Camac est, en ce sens, globale mais nos actions sont, elles, toujours locales. Nous rencontrons ainsi les artistes dans leur environnement de travail, ce qui nous semble être le meilleur moyen pour comprendre leurs besoins et les traduire ensuite dans le développement de nos instruments.

Parmi les moments marquants des douze derniers mois, Pierre Le Levier (notre Responsable Développement Commercial France – hors Paris) s’est rendu au festival « Harpe en Avesnois », l’occasion de célébrer l’impressionnante longévité de ce festival, 2019 marquant sa 25e édition. Pierre a également participé aux Journées de la Harpe à Metz, aux Journées de la Harpe de Carnac, à « Harpes en Loire », sans oublier ses déplacements à La Perrière, Caen, Saint-Malo, ainsi qu’au « Trophée Camac », organisé dans le cadre du Festival Interceltique de Lorient, le plus grand festival celtique d’Europe. Ce festival attire chaque année jusqu’à 800 000 visiteurs, et plus de 4500 musiciens et danseurs qui se produisent sur ses différentes scènes.

Jury : Concours Dasson an Delenn 2019

Jakez François et les membres du jury du concours Dasson an Delenn 2019. De G à D : Jakez François, Nikolaz Cadoret, Tiphaine Escarguel, Aurore Bréger, Anne Fiard-Vileyn, Brigitte Baronnet (présidente du jury).

Notre équipe française s’est également mobilisée pour assurer la bonne organisation de notre concours de harpe celtique Dasson an Delenn. Cette initiative, dont le titre breton signifie en français « Résonance de la harpe », a pour ambition de mettre en lumière le répertoire spécifiquement breton de la harpe celtique. Un choix qui ne doit rien au hasard puisque les racines de Camac sont bretonnes – et nous en sommes fiers ! Cette terre de caractère a vu naître notre maison dans les années 70, et avec elle, notre activité de facteur de harpes pendant la seconde renaissance de la musique celtique. Depuis cette époque, nous fabriquons toujours nos harpes dans le même atelier, situé à Mouzeil.

Cet agenda 2019 français serait incomplet sans citer notre participation au Concours français de la harpe à Limoges pour une année particulière, puisque nous avons eu la joie de célébrer sa dixième édition aux côtés de Marie-Monique Popesco et de Véronique Chenuet, les directrices-fondatrices.

Les Rencontres internationales de harpe celtique de Dinan étaient tout aussi immanquables pour leur 36e édition en 2019 ! Nous sommes fiers de vous rapporter que les artistes phares de cette édition ont joué nos harpes pour leur prestation : harpes celtiques, électriques et même notre harpe Llanera d’Amérique du sud, sublimée par Eduardo Betancourt, venu spécialement des Etats-Unis pour l’occasion. Ce festival a également la particularité de réserver un espace aux luthiers artisans, spécialisés dans la harpe celtique. C’est toujours une grande fierté de constater que, comme plus d’une centaine d’autres fabricants dans le monde, la grande majorité de ces talentueux créateurs utilisent nos leviers Camac pour leurs instruments !

Chinese tour of France 2019: Paris

Mi-août, une nouvelle aventure nous attendait, cette-fois ci avec notre partenaire pékinois, Duoli Wu, accompagné d’un groupe de collègues chinois et de clients. Près de trente jeunes harpistes chinois ont ainsi fait le voyage jusqu’à Paris, accompagnés de Duoli, Guan Wang et Lin Lin Wei, professeurs au Conservatoire Central de Musique de Pékin, et de Xue Mei Zheng, professeur à Guangzhou. L’équipe des relations artistiques chez Camac avait préparé un programme alliant à la fois des cours (donnés par la grande Isabelle Moretti), des concerts, et des excursions culturelles ou musicales, cela à Paris mais aussi près de notre atelier de fabrication en Bretagne.

La Ville Lumière comptant le showroom principal de notre maison, nous avons organisé sur place de nombreux évènements. Olivier Galeraud, responsable des lieux, et son collègue Laurent Canaple, ont su accueillir avec un enthousiasme communicatif tous ces différents projets :

Citons tout d’abord une précieuse collaboration avec Warner Classics, qui a permis à l’Espace Camac d’accueillir Anneleen Lenaerts pour une séance de dédicaces avant la sortie officielle de son dernier album « Œuvres pour harpes » de Nino Rota, un CD hommage au compositeur pour les 40 ans de sa disparition.

Miriam Overlach, L'Espace Camac ParisHélène Breschand et l’association « Les signes de l’arc » ont, eux, organisé un atelier créatif sur la harpe préparée et la notation contemporaine. Nous remercions Hélène et son équipe d’avoir animé ce workshop, réunissant ainsi des harpistes de tous âges et tous horizons, en les poussant à sortir de leur zone de confort. L’événement a rencontré un franc succès ! Cette journée s’est conclue sur une intervention de Jakez François – qui a présenté les dernières évolutions de la harpe électrique MIDI, suivi d’un concert très inspirant, donné par trois grands noms de la harpe avant-gardiste : Miriam Overlach, Sunniva Rødland et Gunnhildur Einarsdóttir.

Notre showroom parisien a également programmé plusieurs concerts, dont celui de Morgane Le Cuff, spécialement venue de Bretagne pour présenter son livre sur la musique traditionnelle ibérique, et sans oublier la magnifique prestation des jeunes et talentueux lauréats du concours de Limoges.

Caroline Lizotte, chrome Big Blue

Caroline Lizotte

En 2019, un des moments marquants à l’Espace Camac fut la création mondiale de la sonate pour harpe à pédales électroacoustique de la canadienne Caroline Lizotte. Cet évènement a été soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec pour la promotion de la culture québécoise à l’étranger. Cette nouvelle composition rejoint son œuvre foisonnante, multi-récompensée, où la harpe électroacoustique a déjà plusieurs fois été mise à l’honneur, notamment dans « Danses Métales » op. 47 pour harpe électroacoustique, ou dans « Stellae Saltantem » op. 49, un duo pour harpe électroacoustique et harpe acoustique.

Cette prestation est une preuve supplémentaire de la profonde amitié entre Camac et Caroline Lizotte. En 2015 déjà, nous avons eu l’honneur de confectionner spécialement pour elle, selon un long processus exigeant, une harpe à pédales électroacoustique finition chrome-miroir. Caroline aime décrire cet ouvrage comme « le symbole de notre amitié, de notre détermination mutuelle et de notre audace ». Elle assure que cet instrument « a influencé son jeu et l’écriture de ses compositions ». Elle ajoute : « lorsque les luthiers fabriquent des instruments de haut vol, les musiciens ont évidemment envie de jouer avec et les compositeurs rêvent d’écrire pour ces artistes et ces instruments. Camac a précisément créé ce cercle vertueux dont j’ai la chance de faire partie ».

Festival Camac, Toulouse 2019

Les Harpes Camac font leur festival…à Toulouse !

Camac a en effet à cœur de cultiver son amitié avec tous les acteurs du monde de la harpe, et ce dans le plus grand nombre de régions possibles. C’est la raison pour laquelle le Festival Camac s’installe chaque mois d’octobre dans une région francophone différente. Il nous arrive parfois de retourner dans un lieu déjà visité, comme ce fut le cas en 2019 puisque nous avons organisé pour la seconde fois le Festival Camac à Toulouse. Ces trois jours, ponctués par une exposition de nos harpes – la plus grande de la saison -, des concerts et workshops, ou des sessions de réglage de harpes, furent une véritable réussite qui ne s’est pas démentie lors de la représentation de l’ambitieux « jazz et harpe », créé spécialement pour l’occasion. Nous tenons à remercier très chaleureusement Fabienne Hilar-Drhouin, Mathilde Sandoz, Dominique Piussan, ainsi que leurs classes de harpes du CRR de Toulouse, du CRC de Blagnac, de l’Ecole de Musique « Axe-Sud » de Roques-sur-Garonne, et de l’Ecole d’Enseignement Artistique de Tournefeuille. Toutes ont travaillé sans relâche, en collaboration avec la harpiste de jazz Rossitza Milevska, pour nous présenter cette production originale.

Map of the world Nos activités nous ont également conduits à l’étranger et tout d’abord en Europe : Thomas Pontoizeau, Attaché commercial international, accompagné du harpiste Tristan Le Govic, se sont rendus en Suisse pour les Journées de la harpe à Aire-la-Ville et Onex. Organisé par Elise Estavoyer et son association Harpes en Cœur, l’évènement est un formidable temps fort autour de la harpe électrique, qui montre à quel point Elise a su créer et continue d’animer une communauté locale de musiciens forte et active. Une dixième édition réussie qui a notamment fait l’objet de reportages télévisés.

Toujours en Suisse, des orchestres de premier plan ont récemment acquis certains de nos derniers modèles Grand concert : une Canopée pour le Musikkollegium Winterthur, une Elysée et une Atlantide Prestige pour le Berner Symphonieorchester.

Lisboa Harp Seminar 2019

Carolina Coimbra, Veronika Lemishenko, Eric Piron (Lisboa Harp Seminar)

Au sud de l’Europe, nous avons été ravis de collaborer, au Portugal, avec Carolina Coimbra, pour organiser notre premier séminaire de harpe à Lisbonne ; tandis qu’en Espagne, Camac Ibérica s’est associé avec le Festival de la harpe à Terrassa, en Catalogne.

Dans le même temps en Allemagne, des harpes Camac Grand concert ont également été choisies par plusieurs importants orchestres allemands tels que le Deutsche Oper Berlin, le Bayerische Staatsoper de Münich ou l’orchestre Gewandhaus de Leipzig.

Camac Bonn

En République fédérale, justement, notre branche locale Camac Harfen Deutschland a connu une riche actualité – dont l’ouverture d’une nouvelle section à Bonn dirigée par Andrea Thiele ! Camac Allemagne a ainsi organisé et sponsorisé une grande variété d’évènements dans tout le pays.

Nous avons tout d’abord eu l’honneur de sponsoriser le concours « Reinl-Stiftung » à Munich. En mai, lors de l’Assemblée Générale Annuelle de l’Association Allemande de la Harpe, nous avons présenté la harpe « Janet », la plus irlandaise de nos harpes celtiques – cette AG s’étant tenue dans le cadre du Congrès germano-irlandais. Nous avons aussi eu le plaisir de sponsoriser plusieurs weekends de harpe : à la Musikschule du Hofer Symphoniker avec Ruth Rojahn-Leitz ; à Hanovre avec Isabel Moreton et Jasmin-Isabel Kühne ; à la Folkwang Universität der Künste, dans la ville d’Essen, avec Verena Volkmer et Ronith Mues ; ainsi qu’à Tettnang pour un autre évènement très réussi avec Simone-Patricia Häusler, et Evelyn Huber en tant qu’artiste invitée. Et comment parler de la harpe en Allemagne sans citer son célébrissime « Harfentreffen », auquel Camac a eu le plaisir d’assister.

Aux Pays-Bas, Camac Harpen Nederland a organisé en janvier 2019 à Rotterdam, un récital exceptionnel de Marcel Cara, lors d’une journée pour fêter le nouvel an. En mars, Marcella Carboni et Brenda Dor-Groot ont animé des workshops de jazz sur deux journées. Camac Pays Bas a également soutenu le « Marathon de la harpe », évènement très populaire aux Pays-Bas, dont l’invention revient à Edward Witsenburg. La Chargée des relations artistiques pour les harpes Camac, Helen Leitner, s’est également rendue à Rotterdam en mai afin de donner, en duo avec le Directeur commercial du Dutch Harp Festival à Utrecht, Gert Wijnalda, une conférence, sur le mécénat en entreprise dans l’industrie de la musique dans le cadre du salon « Classical:NEXT! ».

Isabelle Moretti, Cardiff 2019

Notre activité a également été très forte en Grande-Bretagne. Comme chaque printemps depuis une décennie, nous avons soutenu et organisé les concours nationaux qui se tiennent à Londres. Nos partenaires locaux, nos chers Telynau Vining, ont tenu à célébrer les vingt ans de leur entreprise en organisant un week-end de la harpe à Cardiff. La programmation franco-britannique reflétait parfaitement la profonde amitié qui nous lie. Le côté britannique était représenté par Caryl Thomas (Directeur du département Harpe au Royal Welsh College of Music & Drama et co-directeur du Congrès Mondial de la Harpe 2020), par Heather Downie (professeur de world music au Royal Conservatoire of Scotland), Natasha Gale (co-organisatrice du Wild Strings jazz and pop harp festival à Birmingham) et Claire Jones (ex harpiste officielle du Prince de Galles). La France, a pu, elle, compter sur Isabelle Moretti, qui s’est produite dans le somptueux décor de la galerie impressionniste du Musée national du pays de Galles. En nous offrant une interprétation époustouflante du répertoire français et espagnol sous le regard de chefs-d’œuvre de l’art français, Isabelle Moretti nous a fait vivre une expérience musicale inoubliable.

Parker Ramsay, Kings College Chapel

Autre fait marquant dans la région, nous avons eu le plaisir de voir notre Canopée utilisée pour un nouvel enregistrement des Variations de Goldberg, par Parker Ramsay pour le label King’s College (sortie prévue en 2021).

En Europe, nous avons encore eu la chance d’être les sponsors de plusieurs concours : la seconde édition du concours international « Glowing Harp », organisé à Kharkiv en Ukraine, le « Petar Konjovic » à Novi Sad, en Serbie ; le concours « Martine Géliot » en France ; le concours des Juniors à Monaco ; la 5e édition du concours International de l’Association des Harpistes de Slovénie ainsi que la 5e édition du concours international de harpe de Szeged en Hongrie. Cette liste nous donne l’occasion de féliciter à nouveau tous les lauréats de ces compétitions de haut niveau ! Parmi les récipiendaires des prix les plus importants vous pouvez d’ores et déjà retenir les noms de Anđela Stanković (Novi Sad) ; Alexandra Bidi (Martine Géliot) ; Estelle Friedrich et Ondine Lieffroy-Roussel (ex aequo à Monaco) ; Oliver Wass (Slovénie) ; et Tatiana Repnikova (Szeged). Les résultats complets dans chaque catégorie sont consultables sur le blog de Camac.

Quant à nos futurs partenariats, nous sommes heureux de vous annoncer que nous poursuivrons, en 2020, notre partenariat avec le Concours International Félix Godefroid à Tournai en Belgique.

Closing ceremony, Harpfest VI

Harpfest Singapour : Vivement la prochaine édition !

L’année 2019 de Camac a également été marquée par de nombreuses activités en Asie. La 6e édition du Harpfest Singapour, organisé par Katryna Tan, notre distributeur à Singapour et en Malaisie, fut un moment « ponctué par une grande créativité et beaucoup de magie » selon les propres mots des spectateurs. Le point d’orgue du festival a été, comme chaque année, la comédie musicale avec harpes. On ne saurait tarir d’éloges sur cette création originale : de la joie communicative des participants, aux choix originaux du sujet traité – souvent magique ! -, en passant par le grand professionnalisme des musiciens pourtant encore étudiants, sans oublier le nombre impressionnant d’interprètes sur scène, tout nous pousse à l’admiration. Cette année, vous aurez une occasion unique de voir ce spectacle en Europe, lors du Congrès mondial de la harpe 2020 à Cardiff. L’occasion pour nous de rappeler combien nous sommes impressionnés par le travail accompli par les harpistes singapouriens en l’espace de seulement quinze ans, et à quel point nous mesurons notre privilège, en accompagnant Katryna, ses collègues et élèves, dans cette aventure passionnante.

DHC Stamp CollectionLa Chine a été inspirée par notre harpe électrique DHC et a décidé de créer une collection de timbres spécialement en son honneur, où l’on peut voir la harpiste JiongNan Lu prendre la pause avec sa DHC blanche comme neige.

A Taiwan, nous avons sponsorisé le Prix Camac.

Aux Philippines enfin, Camac France a épaulé ses partenaires locaux à organiser la création du nouveau concerto pour harpe d’Eric Watson, superbement interprété par Katryna Tan.

Après cette année excitante, nous avons hâte de partager avec vous nos prochaines actions. Camac sera notamment partenaire d’un échange entre la classe d’Isabelle Perrin à la Norwegian Academy of Music d’Oslo, et celle d’Isabelle Moretti au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP). Nous aurons ainsi le plaisir d’offrir aux étudiants norvégiens un mini-tour de France musical semblable à celui réalisé par les étudiants chinois : visite de notre siège en Bretagne, de nos ateliers, ainsi que de la collection Camac de harpes anciennes, exposée au château d’Ancenis.

 

L'Académie Camac 2020

En 2020 se tiendra également l’Académie Camac, un stage intensif ouvert aux étudiants justifiant d’un niveau avancé animé par Anneleen Lenaerts, et entièrement pris en charge par notre maison.

Harpes au Max 2020Autre évènement à noter dans votre agenda, la Communauté de Communes du Pays d’Ancenis (COMPA) publiera dans les prochaines semaines le programme du festival international « Harpes au Max » (du 14 au 17 mai 2020), dont nous assurons la programmation et la direction artistique.

Ces activités, passées et à venir, en France et à l’étranger, sont le fruit d’un travail commun avec l’ensemble des acteurs du merveilleux monde la musique et plus particulièrement de celui qui nous est le plus cher, la harpe. Nous espérons documenter au mieux, via les publications sur notre blog et notre agenda, le reflet de ces collaborations enrichissantes.

Ces articles sont également pour nous l’occasion de mettre en valeur le travail des artistes et des institutions partenaires. Ensemble, nous avons la force de faire naître l’inspiration, de déployer les moyens matériels pour faire rayonner le dynamisme culturel de régions géographiquement éloignées, mais toutes unies par l’amour de la harpe.

Nous souhaitons ainsi vous faire découvrir de nouvelles opportunités et vous donner envie de nous proposer vos idées, pour lesquelles Camac sera heureuse de vous apporter son expertise. Votre confiance dans notre travail est notre plus grande satisfaction professionnelle et nous sommes heureux de pouvoir, en retour, vous soutenir dans les projets qui vous tiennent à cœur.

Recevez nos meilleurs vœux pour l’année 2020, que nous espérons riche de rencontres, à vos côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.