Le blog des Harpes Camac

Blog > À la une > Harpfest Singapore 2019

Harpfest Singapore 2019

En une décennie, le Harpfest Singapour s’est imposé comme un festival de référence dans le monde de la harpe grâce à son organisatrice Katryna Tan, qui a mis sa passion pour un instrument – enfant elle vivait en Malaisie et devait voyager douze heures aller-retour pour prendre des leçons de harpe à Singapour- au service de toute une communauté.

Son nom est aujourd’hui indissociable du Rave Harps, le studio qu’elle a créé à Singapour après ses études de musique aux Etats-Unis. L’endroit est vite devenu catalyseur et fer de lance de la scène harpistique locale et n’a jamais cessé d’innover depuis.

Il a par exemple remporté le concours du SME 100 Singapore award en 2017 pour ses programmes innovants et ses contributions à l’industrie musicale. C’est aujourd’hui une académie de musique professionnelle renommée qui organise des évènements à l’étranger et à Singapour, comme le Harpfest.

Cette année, il célèbrera sa sixième édition avec deux fils rouges qui reflètent les engagements de Katryna Tan à commencer par la composition -l’organisatrice compose, arrange des mélodies et passe commande de musique (le plus souvent pour l’ensemble Rave Harps). Elle organise par exemple un concours de composition pendant le festival (date limite d’inscription 1er juillet 2019) et permettra aux gagnants d’interpréter leur création le soir du gala de clôture du Harpfest le 7 septembre prochain.

Harpfest Singapore 2019

Des masterclass pour les jeunes harpistes seront également proposées afin de leur apprendre à écrire une mélodie pour, explique Katryna Tan, « leur donner plus de liberté dans leur apprentissage de la musique et montrer qu’elle ne se résume pas au travail et aux désirs des autres ».

Le second fil rouge de cette édition est un autre thème cher à Katryna : la scène professionnelle émergente locale, qu’elle a souhaité mettre à l’honneur. « Nous construisons notre communauté depuis dix ans et grâce à ce travail, de jeunes professionnels commencent à percer ». Certains d’entre eux partageront d’ailleurs la scène avec le harpiste Sylvain Blassel pour un récital le vendredi 6 septembre. La veille, les lauréats du concours de musique de chambre Rave Harps Prestige Award 2019 -ouvert à tous les élèves du studio qui ont moins de 25 ans- joueront pour le concert d’ouverture du festival.

Katryna Tan n’a pas pour autant oublié les grands élèves parce qu’elle veut, dit-elle, « toucher toutes les générations quels que soient leurs âges, non seulement au sein du public mais aussi sur scène, ou dans les cours, pour qu’ils partagent leur expérience les uns avec les autres ». Ils pourront ainsi participer à un flash mob de harpe en groupe, à un workshop pour adultes et personnes âgées dirigé par Katryna elle-même, à une masterclass de Sylvain Blassel et à une conférence où Jakez François, le directeur de Camac, reviendra sur l’histoire de la harpe à travers les âges.

Le festival a encore à cœur de s’ouvrir à tous les continents. Pour la première fois, il organisera un concours de harpe soliste auquel les jeunes du monde entier (sauf les ressortissants de Singapour) peuvent participer, dans trois catégories d’âges, à condition d’avoir moins de 21 ans. Les candidats doivent envoyer une vidéo avant le 15 mai 2019 et le ou les gagnants seront invités à jouer pendant le festival et pourront assister à l’ensemble de la programmation pour « célébrer l’amitié à travers la musique et tisser des liens forts avec des harpistes venus du monde entier » s’enthousiasme Katryna.

Harpfest Singapore 2019

Le festival tient d’ailleurs à faciliter son accès aux visiteurs étrangers via la mise en vente d’un « comprehensive pass » qui comprend une prise en charge des repas, donne droit à des réductions pour sa famille et ses amis, un accès aux masterclasses, au flash mob de harpe et à tous les concerts, dont deux pièces du compositeur singapourien Phang Kok Jun et un concerto d’Eric Watson interprété en première mondiale par Katryna Tan, qui résume à lui seul l’esprit du festival : « Cette création sera très intéressante car elle a été orchestrée pour un ensemble occidental mais sera joué ici avec des flûtes chinoises et des shengs -un instrument à vent chinois-. Le son sera véritablement unique ! ».

Harpfest Singapore 2019Toute cette programmation serait incomplète sans le point d’orgue du festival : son spectacle musical de harpe. Katryna Tan fut le premier professeur à imaginer et mettre en scène un opéra de harpe, très populaire auprès du public, qui fut présenté avec grand succès en clôture du Congrès Mondial de Hong Kong.

Le spectacle musical original de cette année, « Légendes de la harpe », a été écrite par la compositrice singapourienne Julian Wong qui dirigera également cette œuvre unique dont l’intrigue… est encore tenue secrète. Pour la découvrir ? Rien de plus simple, il suffit de prendre son billet pour le festival !

Et pour rester dans l’ambiance du festival, plongez dans d’autres articles sur Katryna Tan et la scène harpistique de Singapour via les liens ci-dessous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.