Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > Technologie perceptuelle à la Salle Pleyel

Technologie perceptuelle à la Salle Pleyel

Pleyel perception technology

En apportant la harpe à la salle Pleyel, nous ne pouvions nous départir de cette impression lancinante que nous avions oublié quelque chose.

Une de nos harpes Atlantide Prestige a été exposée à la Salle Pleyel de Paris… sans ses cordes ! Ce projet faisait partie d’une collaboration avec Intel, qui avait installé une technologie intelligente dans le socle de la harpe : une caméra 3D RealSense placée dans la colonne captait la position des doigts et un ordinateur miniature NUC génèrait le son de la note que vous auriez jouée s’il y avait eu des cordes. Une ambiance lumineuse émanait du socle de la harpe et changeait en fonction de ce qui était joué.

Perception technology closeupLe concept d’Intel était de chercher quels nouveaux rôles la technologie peut jouer dans l’art et la culture. Ce projet autour de la harpe faisait suite à la collaboration entre Intel et Frank Sorbier en 2012 qui avait donné lieu au premier défilé de haute couture technologique, et permettait également d’annoncer la nouvelle Philharmonie de Paris. Cette nouvelle salle de concert a été conçue pour être à la pointe de l’art, un lieu accueillant des musiques de tous styles, pour les publics d’aujourd’hui. De plus, Intel a été inspiré par notre harpe en elle-même. En général, la harpe symbolise la musique dans sa diversité, ancienne ou contemporaine. En outre, selon Intel, nos innovations « impliquent que nous avons le sentiment que Camac est sur la même longueur d’ondes que nous concernant notre passion pour la technologie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.