Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > Préparation aux auditions d’orchestre avec Petra van der Heide : Paris 2016

Préparation aux auditions d’orchestre avec Petra van der Heide : Paris 2016

C’est avec grand bonheur que nous constatons chaque jour un peu plus que le niveau des harpistes ne cesse de monter, que les projets artistiques sont de plus en plus créatifs et que la musique classique est bel et bien vivante. Cependant, il existe peu de choses plus décevantes que de voir quelqu’un mettre toute son énergie dans un projet voué à l’échec dès le départ tout simplement parce que personne ne lui a expliqué les règles du jeu. Un programme de concours un peu léger par exemple, ou encore une gestion irréaliste du travail en amont… Décrocher un poste en orchestre est non seulement un art, mais aussi un sport !

Stage de préparation aux auditions d’orchestre Petra van der Heide 1Ce n’est pas sans raison que la formation de préparation aux auditions d’orchestre proposée par Petra van der Heide porte le nom de « formation ». Nous l’avons déjà parrainé lors de deux séances qui faisaient partie intégrante de notre projet en Allemagne en 2015. Cette année, nous avons poursuivi cette aventure en organisant deux week-ends à Paris à un mois d’intervalle afin que les stagiaires aient le temps de travailler entre les deux séances.

« Petra nous a vraiment fait prendre conscience de l’importance de connaître le répertoire d’une audition à 150%. Elle nous a mis dans diverses situations qui sont susceptibles de modifier notre façon de jouer le jour J, et ainsi cela nous a permis de comprendre que le fait de connaître et de comprendre au maximum notre répertoire est le meilleur atout que nous puissions avoir. » 

La préparation de dernière minute ne fonctionne presque jamais pour les postes en orchestre. En effet, le plus souvent, vous êtes convoqué seulement trois semaines avant, on vous transmet une liste sans fin d’œuvres, dont de nombreuses pièces de Wagner et de Richard Strauss et on ne vous envoie pas toujours les parties séparées. En tout cas, il est nécessaire d’avoir appris tout ce répertoire auparavant, sinon il vous sera presque impossible de vous présenter à l’audition. Je l’ai fait une fois. Cela m’a pris une semaine pour mettre la main sur les parties séparées, dix heures de travail par jour pour faire le tour du répertoire, et je n’ai pas eu le poste de toutes façons…

Llywelyn Ifan Jones

Cliquez sur la photo pour voir Llywelyn Ifan Jones (qui a participé à la formation) en train de répéter « La Force du Destin »… en bonne et due forme !

Il faut non seulement apprendre le répertoire en avance, mais surtout le travailler à partir des bonnes parties séparées. Les divers extraits que l’on peut trouver dans les livres sont en général trop courts, et bien souvent remplis de fautes de frappe. Les chefs d’orchestre n’acceptent pas de telles erreurs, et peu importe si on vous avait dit que vous pouviez utiliser tel ou tel recueil.

« Elle nous a offert une approche en profondeur du répertoire requis et nous a exposé ce qu’il faut faire ou ne pas faire lors d’une audition, au moment de présenter ces œuvres devant le jury. Elle nous a fait vivre la musique, que ce soit pour marquer le rythme de l’Alborado ou faire valser le Berlioz, nous avons intériorisé le répertoire. »

L’une des caractéristiques des auditions d’orchestre est aussi que vous devez jouer des traits d’orchestre.. tout seul ! Cela peut être frustrant, par exemple lorsque vous vous débattez avec la Danse de Salomé, tout en sachant que vous le faites sans souci lorsque toutes les parties sont rassemblées ! De plus, vous serez écouté par un seul harpiste et par quatre-vingt neuf autres musiciens qui n’accordent aucune importance aux parties de harpe. Lorsque vous interprétez vos extraits, vous devez donner une bonne idée de l’ensemble, et cela signifie que vous devez les connaître en long, en large et en travers.

« Nous avons été mis à l’épreuve lors d’une fausse audition. Nous avions seulement cinq minutes pour nous échauffer sur une harpe que nous ne connaissions pas. Cela nous a permis de nous mettre en condition et de bénéficier de l’expérience d’une audition sans l’enjeu de décrocher un emploi. Cela nous a rapproché un peu plus de notre objectif, et nous lui en serons éternellement reconnaissants. »

Les auditions sont également impitoyables. D’une audition à l’autre, les conditions diffèrent beaucoup : quels types de harpe sont utilisés, comment elles sont entretenues, leur nombre… Ce n’est pas que dans le monde la harpe que ce processus d’audition vous met sur des charbons ardents : il est rare que l’on vous facilite la tâche et que l’on vous mette dans les meilleures conditions. Cependant, lors de l’audition, vous n’avez d’autre choix que de faire avec, et plus vous êtes préparé à faire face, mieux cela se passera pour vous. Une fausse audition dans des conditions réelles permet aux candidats de voir comment ils réagissent face à ce type de pression et de mieux se préparer pour les suivantes.

« Elle a levé le voile sur le monde derrière l’écran de l’audition. Elle nous a montré que tout n’est pas comme il paraît et nous a permis de ne pas nous préoccuper de choses qui n’ont finalement pas d’importance. C’était un des éléments très rassurants de cette formation qui nous a donné les outils pour appréhender la prochaine audition avec la confiance et l’envie de réussir. « 

Un autre aspect important de la formation proposée par Petra était qu’elle a présenté une vue générale pour les participants. Cela a permis d’aborder divers points, comme le fait d’avoir dû gagner un grand concours pour remporter une audition (ce qui n’est pas vrai), ou encore le fait qu’il est primordial de ne pas faire d’erreur (ce qui n’est pas vrai non plus). Petra a fait cette présentation à la fin des deux séances, et a analysé les évolutions qui étaient survenues entre temps. Petra s’intéresse à la réalité du terrain : la connaître et la comprendre, et finalement montrer comment en tirer partie. Si vous ne connaissez pas les règles du jeu, vous ne pouvez pas jouer. Et si vous n’avez pas une vue globale du jeu, interne et externe, vous ne pouvez pas mettre en place une stratégie gagnante.

« Je voulais vous remercier pour ces deux jours ; c’était une expérience enrichissante et intense. Pour la première fois de ma vie, j’ai senti que j’avais compris comment préparer une audition et comment avoir une chance d’obtenir un poste un jour. C’était fantastique ! Je suis très heureuse d’avoir eu la chance de vous rencontrer. Vous êtes tellement compréhensive, efficace, serviable, humaine… Merci encore. »

 Si la préparation aux auditions d’orchestre de Petra vous intéresse, vous pouvez la contacter à [email protected]. Elle sera également aux Harpmasters pour trois jours de formation, un autre stage estival que nous sommes très heureux de soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.