Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > Nouvelle pièce pour duo de harpes en hommage à Ayelet Konieczny

Nouvelle pièce pour duo de harpes en hommage à Ayelet Konieczny

Memorial Concert for Ayelet 2018

La harpiste Ayelet Konieczny, décédée tragiquement à l’âge de 29 ans, aimait particulièrement la musique française. Elle admirait tout spécialement Henriette Renié, compositrice remarquable à une époque où il était rare qu’une femme mène une telle carrière. Nos partenaires en Israël organisent un concert en mémoire d’Ayelet le 12 février prochain. Diverses œuvres composées par des femmes y seront interprétées, et y sera jouée également, en première mondiale, « Passages », une toute nouvelle pièce commandée en hommage à Ayelet et écrite par Tali Glaser, harpiste du Philharmonique d’Israël.

Ayelet Konieczny

Nous avons dix exemplaires de « Passages » disponibles gratuitement pour les premiers d’entre vous qui nous écriront à [email protected] en prenant soin d’indiquer leur adresse postale. Symboliquement, ces exemplaires seront envoyés le 12 février.  

Tali Glaser à propos de « Passages » :

« Passages est une œuvre composée en l’hommage d’Ayelet, une jeune israélienne remarquable, décédée à l’âge de 29 ans. Je suis éternellement reconnaissante à sa famille de m’avoir fait l’honneur de cette expérience unique qu’a été la composition de cette œuvre.

1. « Desert Dawn »

Ce mouvement est basé sur un battement répétitif qui apparaît dans divers motifs rythmiques tout au long de la pièce. Ces rythmes rappellent l’énergie d’une nouvelle vie, de l’enfance et de la jeunesse. 

Dans le désert, le soleil se lève dans toute sa splendeur au-dessus d’un espace ouvert où les besoins vitaux de base sont impératifs : de l’eau, un abri, de la compassion, de l’optimisme et de l’amour. 

2. « Passages »

Au fur et à mesure que nous franchissons divers chapitres dans notre vie, nous devons faire face à de lourdes émotions et nous nous laissons porter par les plus légères. Après chaque “passage”, nous voyons le monde avec un nouveau regard.

3. « Epilogue »

Au cœur de cet « Epilogue », nous retrouvons un thème d’amour qui mène à une mélodie dans un style blues évoquant la nostalgie et l’amour éternel.

Je tiens à exprimer toute ma profonde gratitude et à remercier Michael Seltenreich et Daniel Markovich pour l’aide indispensable qu’ils m’ont apportée dans l’édition de Passages. »

Pour plus d’informations concernant ce concert qui se déroulera le 12 février 2018 au Weil Center, Kfar Shmeriyahu (ouverture des portes à 20h00, concert à 20h30), vous pouvez contacter nos partenaires à Tel Aviv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.