Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > La Big Blue sur Kickstarter

La Big Blue sur Kickstarter

Il y a un quiproquo qui fait encore surface de temps en temps dans le monde de la harpe : l’idée que les fabricants de harpe peuvent également être des imprésarios. Ce n’est pas le cas (ou, alors nous ne serions pas très bons dans ce rôle), tout simplement parce que ce n’est pas notre métier : nous fabriquons et nous vendons des harpes. C’est pourquoi je pense qu’un partenariat intelligent entre luthier et musicien consisterait plutôt à tracer des lignes directrices que les artistes peuvent ensuite poursuivre à leur convenance, développer comme ils le souhaitent, de façon totalement indépendante. En ce sens, Harpblog essaye aussi de rester à l’affût et de promouvoir toute opportunité qui pourrait s’avérer utile.

Il n’est pas impossible que le financement participatif existe depuis plus longtemps que cela, mais nous n’en avons entendu parler pour la première fois qu’en 2010 lorsque Keziah Thomas a fait appel à la plateforme Kickstarter pour financer une nouvelle création. Le Dutch Harp Festival a utilisé un principe identique en 2012 pour financer leur concert « Real Men Play The Harp ». Et ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. Il y a de nombreux sites de financement participatif : Kickstarter, IndieGogo, RocketHub, 8-Bit Funding, Community Funded, etc. Vous pouvez d’ailleurs télécharger gratuitement la très utile Bible du financement participatif ici (en anglais).

Le principe du financement participatif est très intéressant pour les artistes créatifs car c’est le système le plus adapté aux projets ponctuels et individuels. J’aime aussi le fait que cela demande d’imaginer des récompenses pour les sponsors, parce que la vie est ainsi faite. Et il faut également réussir à transmettre efficacement votre enthousiasme personnel pour votre projet.

Lara Somogyi a fait appel à Kickstarter pour s’acheter une Harpe Bleue, et a créé une série de vidéos sur Internet pour faire découvrir cet instrument.

Lara raconte : « j’ai été submergée par l’émotion lorsque j’ai constaté cet engouement final pour mon projet. Kickstarter fournit de nombreux conseils sur la manière de mettre en place une campagne efficace. On doit être tenace et parvenir à exprimer sa passion. Si les gens constatent que ce projet vous tient vraiment à cœur, que vous avez de bonnes raisons de le faire et que vous êtes prêts à travailler dur pour le réaliser, alors ils y répondent favorablement. J’ai beaucoup fait jouer mes réseaux, en particulier par une bonne communication sur les réseaux sociaux avec des personnes qui ont des centres d’intérêt similaires aux miens et qui, par là même, étaient susceptibles d’adhérer à mon projet. Il était également important de parler d’autres projets pour que les personnes concernées parlent également du mien en retour. »

Le budget de Lara était basé sur le prix d’une Harpe Bleue d’occasion plus ancienne. Nous avons été tellement impressionnés par sa campagne que nous lui avons fait la meilleure offre qu’il nous était possible de faire sur une harpe d’exposition. Ses Big Blue Sessions battent maintenant leur plein. Elles permettent d’ouvrir de nouvelles voies dans la musique pop pour la Harpe Bleue, que l’instrument génère entièrement indépendamment, sans autre instrument, sans bande son. Tout est créé par la harpe et par le système son qui y est relié, comme des pédales de boucle par exemple.

Suivez les Sessions sur la chaîne YouTube de Lara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.