Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > Portrait de Marianne Gubri

Portrait de Marianne Gubri

Marianne Gubri

Marianne Gubri

Marianne Gubri est une harpiste d’origine bretonne résidant en Italie, où elle a créé l’Associazione Arpeggi, pour la diffusion culturelle de la harpe. Sous les auspices de cette association s’est déroulée en février 2016 la seconde édition du Bologna Harp Festival. Cette fois-ci, le festival avait comme fil conducteur la harpe celtique avec une programmation alternant des artistes italiens et des artistes étrangers au sein de la ville de Bologne.

Marianne explique que « Bologne a été déclarée Ville Créative de la Musique par l’UNESCO. La ville a une importante tradition musicale, une énorme collection de partitions et d’instruments historiques, et elle héberge de nombreuses institutions liées à la musique classique et moderne. J’ai été ravie de constater que, depuis les débuts, la quasi totalité des concerts et des stages ont affiché complet ! Nous avons obtenu un partenariat avec la Ville de Bologne, avec l’Association Italienne de la Harpe et avec d’autres saisons musicales au sein de théâtres de la ville et du département.

Bologna Harp Festival

Cette année, nous avons voulu explorer en particulier la harpe celtique. C’est un instrument vraiment créatif, qui englobe tellement de styles musicaux différents, dont – et pas seulement –  la musique traditionnelle. Notre Association compte maintenant quarante élèves, et bien sûr beaucoup d’enfants connaissent principalement la harpe celtique. Avec ma collègue Irene De Bartolo, nous créons souvent des projets liés à nos activités pédagogiques, c’est ainsi que nos élèves peuvent faire l’expérience directe ce qu’ils apprennent en cours ! Nous avons pour but de réaliser un large éventail d’événements aussi bien pour les enfants que pour les adultes. C’est aussi important pour moi d’équilibrer la participation de harpistes italiens – qui reçoivent souvent encore peu d’attention de la part des festivals – et d’artistes internationaux. Ceci est également très stimulant pour le grand public, parce qu’ils peuvent découvrir combien le monde de la harpe est riche et varié, aussi bien sur notre territoire qu’à l’étranger.

Part of Camac Italia's exhibition as part of the Bologna Celtic Harp Festival 2016

Une partie de l’exposition proposée par Camac Italia lors de l’édition 2016 du Bologna Celtic Harp Festival 2016

Nous sommes très reconnaissants à Enrico Tartarotti et à l’équipe de Camac Italia qui ont été présents depuis nos débuts, en nous prêtant des harpes, en réalisant des expositions et en soutenant nos activités. Notre festival n’aurait pu être complet sans leur participation, et cette année nous avons été heureux de pouvoir héberger leur exposition de harpes celtiques au sein du Musée de la Musique de Bologne durant notre événement. »

 

Tout en étant une enseignante exceptionnellement dynamique, Marianne a également une intense activité comme interprète dans une vaste gamme de projets. Vous pouvez l’entendre dans un duo celtique avec Irene De Bartolo, ou jouant Granados, De Falla, Albeniz, Lecuona et Salzedo avec une danseuse flamenco, ou encore dans des programmes de musiques anciennes italiennes et japonaises. Elle jouera bientôt à Paris avec son duo Harp & Hang dans une intrigante combinaison avec Paolo Borghi. Leurs compositions originales et méditatives sont fascinantes, et elles évoquent un univers sonore qui leur est propre.

Même si vous n’avez pas pu être à Bologne pour le Festival durant le mois dernier, vous pouvez explorer la galerie de photos ci-dessous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.